Construire sa maison dans le Tarn, au cœur de l’Occitanie

Doté d’une nature et d’un patrimoine remarquables, le Tarn fait chaque année de plus en plus d’adeptes au centre de la région Occitanie. Sa proximité avec Toulouse est bien sûr un atout, mais ce département offre bien d’autres qualités pour ceux qui souhaitent se lancer dans un projet de construction de maison. Panorama de l’immobilier dans le Tarn.

Vivre dans le Tarn : une terre de nature, proche de Toulouse

Situé au cœur de la région Occitanie, le Tarn a gagné près de 9 000 habitants entre 2012 et 2017, selon l’Insee. Ce beau département rural de 387 890 habitants doit une partie de son attractivité à sa proximité avec Toulouse, où travaillent bon nombre de Tarnais.

Réputé pour sa qualité de vie et la douceur de son climat, le Tarn présente aussi de nombreux atouts pour ceux qui souhaitent devenir propriétaires dans le sud de la France :

  • une économie dynamique basée sur l’agriculture, le tourisme, l’artisanat et l’industrie pharmaceutique et cosmétique,
  • des paysages superbes, de la Montagne Noire aux gorges du Viaur, pour les amateurs de nature et de sports de plein air,
  • un patrimoine architectural et culturel varié, à l’instar des maisons sur l’Agout à Castres, de la cité épiscopale d’Albi, de la médiévale Cordes-sur-Ciel ou encore du musée Goya…
  • sans oublier un terroir d’exception, avec le meilleur de la gastronomie du Sud-Ouest.

Construire dans le Tarn : un territoire montant, des prix abordables

Comme beaucoup de territoires où il fait bon vivre, le Tarn bénéficie de l’effet « post confinement ». Ce département vert et ensoleillé fait à son tour l’objet d’une demande grandissante en matière d’immobilier.

Si l’engouement s’est renforcé à la sortie du premier confinement de mai 2020, il se faisait déjà sentir depuis plusieurs années : selon le journal local La Dépêche, la vente des terrains constructibles a augmenté de 5,7 % dès 2019.

La bonne nouvelle ? L’intérêt suscité pour l’immobilier tarnais n’a pas (encore) vraiment eu d’incidence sur les prix. Ces derniers demeurent relativement stables.

Outre Albi, ville-préfecture dont les 49 000 habitants sont reliés à la Ville Rose par l’autoroute A68 et le TER, le Tarn offre de nombreuses possibilités pour construire sa maison. Citons par exemple :

  • Castres, ville de 41 000 habitants située dans le sud du département. Un projet autoroutier de liaison directe avec Toulouse est en cours d’élaboration et devrait voir le jour d’ici 2025,
  • ou encore Gaillac, commune de 15 000 habitants connue pour son vignoble, qui attire chaque année de nouveaux habitants. Ces derniers plébiscitent son cadre de vie, ses services nombreux et sa proximité avec la capitale d’Occitanie via l’A68.

Les chiffres de l’immobilier dans le Tarn

Pour mieux apprécier la situation du marché de l’immobilier dans le département, voici un point sur les chiffres du logement dans le Tarn (statistiques Insee 2017) :

  • 211 038 logements sont comptabilisés dans le Tarn,
  • 83,4 % sont des résidences principales,
  • 7,5 % sont des résidences secondaires,
  • 9,1 % sont des logements vacants,
  • 66,9 % des ménages sont propriétaires de leur logement (sur 169 975 ménages recensés).

Avec 387 890 habitants répartis sur 5 757,9 km2, le Tarn affiche une densité de population de 67,4 habitants au km2.