Vivre ma maison

Réduisez votre impact environnemental grâce à l’éclairage de votre maison

Alors que l’éclairage de votre maison représente, selon l’Ademe, 12 % de votre consommation électrique, s’éclairer intelligent est devenu plus que primordial. Déterminé par sa longévité et sa consommation électrique, l’impact environnemental d’une source lumineuse peut peser lourd. Pour réduire son impact écologique et faire des économies, choisissez le bon équipement et adoptez les bonnes pratiques. On fait le point.

25 février 2020

Ampoule LED et à incandescence
Ampoule LED et à incandescence

Choisissez le bon équipement

Pour vous éclairer malin et responsable, il est important de choisir des ampoules les moins énergivores possibles. Bien plus économes en énergie que les ampoules à incandescence, les ampoules fluo compactes, appelées aussi ampoules basse consommation, consomment 80 % d’électricité en moins que leurs prédécesseurs. Contrairement aux ampoules à incandescence qui transforment 95 % de l’énergie en chaleur et seulement 5 % en lumière, les ampoules fluo compactes restituent 75 % de l’énergie électrique sous forme de lumière. Sans compter qu’elles sont 100 % recyclables ! Classées en sept catégories, selon leur efficacité énergétique, de la classe A à la classe G, il est primordial de sélectionner une ampoule de classe A pour un résultat optimal. Cependant, bien que ces ampoules basse consommation soient moins énergivores que les lampes à incandescence et qu’elles ont permis de réaliser des économies d’énergie considérables, elles restent toute de même moins performantes que les nouvelles venues sur le marché, les ampoules LED.

 

En effet, cette technologie permet de réaliser jusqu’à 40 % d’économie d’énergie en comparaison avec des ampoules fluo compactes. Par exemple, pour une ampoule basse consommation consommant 22W, une ampoule LED avec un Wattage équivalent ne consomme que 12W. Sans compter que l’ampoule LED ne contient aucune substance toxique. Autres avantages, les ampoules LED sont utilisables à l’extérieur ainsi que pour des éclairages avec variateur. Et même si elles sont plus chères à l’achat, les ampoules LED sont peu consommatrices et durables, tout en apportant une luminosité équivalente aux anciennes ampoules. De quoi réaliser des économies d’énergie sur le long terme.

Les astuces pratiques à suivre pour un éclairage raisonné

Pour réaliser de réelles économies d’énergie, il est important de bien s’équiper, mais aussi d’adopter les bons gestes au quotidien. Pour réduire la consommation électrique de votre maison, privilégiez l’éclairage naturel. Plus confortable, c’est aussi une solution plus économique. Aménagez votre intérieur en fonction de vos ouvertures. Placez, par exemple, votre bureau, vos fauteuils ou encore votre plan de travail devant une fenêtre. Non seulement vous gagnerez en temps d’éclairage, mais vous limiterez aussi le nombre de sources lumineuses.

 

À la nuit tombée, préférez la mise en fonction d’un plafonnier dans une pièce plutôt que de solliciter plusieurs petites lampes placées ci et là. Même si l’ambiance est plus feutrée, la consommation augmente proportionnellement avec le nombre de lampes allumées. Pensez également à éteindre la lumière dès que vous quittez une pièce. Pour les pièces dites « de passages », comme un couloir, un cellier ou encore des W.C, vous pouvez opter pour des interrupteurs détecteurs de mouvements. Vous en trouverez facilement à petits prix et ils vous aideront à limiter votre consommation à la maison.

 

Enfin, pensez également à nettoyer régulièrement vos lampes et ampoules pour optimiser leur efficacité. En effet, un appareil poussiéreux peut produire un flux lumineux inférieur de 40 % à celui d’une lampe et d’une ampoule propre. Avec un éclairage faible, vous aurez tendance à multiplier les sources lumineuses et donc à consommer plus.