Devenir propriétaire

Raccordement maison neuve : comment faire ?

Les travaux de connexion d’une installation à un réseau de distribution varient en fonction de la nature du raccordement. Pour ne rien oublier et ne pas avoir de mauvaise surprise, voici la liste des démarches à effectuer par raccordement, les délais à prévoir ainsi que leur coût.

09 janvier 2020

Quels coûts pour raccorder ma maison ?
Quels coûts pour raccorder ma maison ?

Raccordement à l’électricité

Comment ?

Si vous faites votre demande seul, rendez-vous sur le site d’ENEDIS, à la rubrique « Mon raccordement », sélectionnez l’usage pour lequel vous faites la demande (particulier), puis choisissez la puissance souhaitée et la date de mise en fonction.

Ensuite, vous devrez constituer un dossier contenant :

  • Une copie de votre permis de construire
  • Un plan de situation de votre terrain
  • Le plan de masse qui présente votre domicile et ses installations
  • Des photos de votre projet
  • Un engagement écrit à prendre en charge les travaux nécessaires sur votre propriété

Vous pouvez également solliciter le fournisseur d’électricité de votre choix qui se chargera d’effectuer la demande ainsi que le suivi de votre dossier.

 

Quand ?

Anticipez votre demande. S’il s’agit d’un raccordement simple, comptez environ 2 mois. 6 mois seront nécessaires si le raccordement de votre maison nécessite des travaux d’extension du réseau public de distribution. Ces délais sont donnés à titre indicatif car ils dépendent de la société ENEDIS. Sans compter sur le délai d’étude de votre dossier qui se situe entre 10 jours ouvrés et 6 semaines. Enfin, pour la mise en service du compteur prévoyez 5 à 10 jours.

 

Combien ?

Plus la puissance maximale est élevée, plus le prix du raccordement l’est. C’est votre constructeur qui donne ses recommandations pour le choix de la bonne puissance. À titre d’exemple, le prix des raccordements individuels en zone ZFA est de 2059,2 € pour 12 kVA monophasé et 2155,2 € pour 36 kVA triphasé. En zone ZFB 2196 € pour 12 kVA monophasé et 2316 € pour 36 kVA triphasé. Les tarifs peuvent varier en fonction du terrain et de sa distance au réseau public. C’est pourquoi ENEDIS réalise un devis personnalisé. À cela s’ajoute l’attestation de mise en conformité des installations électriques délivrées par le Consuel qui est facturée environ 120 € ainsi que la mise en service du compteur électrique une fois le contrat d’électricité souscrit. Comptez environ 50 € pour une mise en service initiale standard et 86 € pour une mise en service initiale express. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à vous rendre sur le site d’ENEDIS.

 

Raccordement au gaz

Comment ?

Si vous êtes intéressé par un raccordement au gaz, rapprochez-vous du gestionnaire de réseau GRDF qui réalisera une offre de raccordement. Une fois l’offre acceptée, vous devrez verser un acompte de 50 % du montant de l’offre et compléter le dossier ainsi que l’attestation simplifiée si vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit. Ensuite, les travaux de raccordement peuvent commencer. Au préalable, une ouverture sur le domaine public 24 h à 72 h avant la date prévue du raccordement sera nécessaire. Une fois les travaux réalisés, munissez-vous du certificat de conformité Qualigaz (le certificat pour le raccordement sera fournie (par le professionnel en charge des travaux de raccordement) avant de souscrire un contrat chez le fournisseur de votre choix et de procéder à la pose d’un compteur et à la mise en service de l’installation.

 

Quand ?

Prévoyez votre demande de raccordement en amont de votre emménagement, car les démarches peuvent prendre plusieurs semaines.

 

Quel coût ?

Selon la proximité de votre logement avec le réseau et selon l’usage désiré, le coup des travaux varie. Comptez environ 400 € pour vous chauffer et environ 900 € pour l’eau chaude et la cuisson à condition d’être à proximité du réseau. Ajoutez environ 200 € pour le certificat Qualigaz et 20 € pour l’ouverture du compteur par GRDF.

Raccordement à l’eau

Comment ?

Rapprochez-vous de votre mairie qui vous communiquera la liste des documents administratifs à fournir pour formuler votre demande, ainsi que les coordonnées de l’entreprise de distribution d’eau compétente pour réaliser les travaux. Une fois le dossier complété et remis en mairie, celle-ci étudiera le dossier. Les travaux pourront commencer une fois l’autorisation délivrée. Veillez à fournir à l’entreprise de distribution d’eau qui procède au raccordement le formulaire de demande de branchement, le plan cadastral, le plan de situation ainsi qu’une copie du permis de construire.

 

Quand ?

Comptez 1 mois de délais entre la demande et l’intervention effective des techniciens. Pour avoir de l’eau dès le début de chantier, anticipez votre demande.

 

Quel coût ?

Il varie en fonction de la localisation de votre terrain, de son éloignement au réseau et de la distance entre les limites de propriété. Vous devrez établir un devis pour avoir une estimation précise mais pour le raccordement à l’eau potable, prévoyez une fourchette qui varie être 500 € et quelques milliers d’euros. En effet, selon votre ville, votre mairie, l’entreprise choisie, la configuration de votre terrain et le réseau en place, les prix varient énormément.

Raccordement téléphonique

Comment ?

Rapprochez-vous du réseau Orange (anciennement France Télécom) qui dirige le réseau national. Même si vous choisissez un autre opérateur pour votre ligne téléphonique et Internet, seul ce dernier sera en mesure d’enclencher les travaux et notamment la pose de câbles depuis le point de raccordement du réseau jusqu’à votre domicile. Lorsque les travaux de raccordement seront terminés, vous pourrez contacter votre opérateur pour mettre en service la ligne téléphonique.

 

Quand ?

Contactez votre fournisseur dès le début des travaux, car le réseau Télécom doit être réalisé en coordination avec la pose des réseaux électriques et d’eau.

 

Quel coût ?

Comptez 100 € pour l’ouverture et la mise en service de la ligne. À cela s’ajoutent les travaux réalisés sur votre terrain. Les travaux effectués sur le domaine public sont, quant à eux, à la charge de l’opérateur. Attention, des coûts supplémentaires peuvent être demandés par Orange si la maison est trop éloignée de la rue (par exemple si vous avez une allée).

Raccordement au tout à l’égout

Comment ?

Si les réseaux d’égouts sont établis sous la voie publique, vous devez impérativement vous relier au réseau communal d’assainissement. Pour ce faire, vous devez demander une autorisation de raccordement auprès de votre mairie. Cette dernière vous délivrera les documents d’autorisation à fournir à l’entreprise en charge des travaux. Notez que dans certains cas, la mairie peut vous l’imposer. En général c’est la même entreprise qui a effectué les raccordements à l’eau potable qui gère le raccordement au tout à l’égout.

 

Quand ?

Au début du chantier, en même temps que les travaux effectués pour le réseau électrique et téléphonique.

 

Quel coût ?

Comptez entre une certaine et un millier d’euros selon la nature des travaux. Ce prix varie selon le département, la nature du terrain, la longueur du raccordement, et les honoraires de l’entreprise. Notez que si votre construction est postérieure à la mise en place du réseau de collecte des eaux usées, la mairie prend en charge les branchements situés sous la voie publique.

Enfin, prévoyez le coût de la redevance dite « d’assainissement » fixée par votre ville.