Vivre ma maison

Quelle fenêtre choisir en fonction de ses besoins ?

Matériaux, vitrage, type d’ouverture, on compose la fenêtre idéale en fonction de ses contraintes et de ses besoins.

Pour choisir les bonnes fenêtres, il faut se poser les bonnes questions. Quelle est son orientation / son exposition ? L’environnement est-il bruyant ? Y a-t-il des contraintes particulières ? Quel est le budget à allouer ? Quel est le style souhaité ? Autant de questions à prendre en compte pour s’assurer un certain confort au quotidien, une cohérence esthétique, le tout en répondant au budget de chacun.

21 juin 2019

Fenetres double vitrage et isolation thermique
Des grandes fenêtres pour plus de luminosité.

Des solutions tout confort

En choisissant les bonnes fenêtres, il est possible de renforcer l’isolation phonique, mais aussi d’améliorer l’isolation thermique afin de limiter ses dépenses énergétiques. Côté matière, le PVC est un très bon isolant. Il offre une très bonne isolation thermique et phonique, une bonne durabilité et ne nécessite aucun entretien. Les fenêtres en bois n’ont pas à rougir en matière d’isolation thermique et phonique. Les fenêtres en aluminium, autrefois critiquées pour leurs mauvaises performances en termes d’isolation, incluent désormais un système de rupture de pont thermique les rendant tout aussi performantes.

Tout aussi important que le choix des menuiseries, le vitrage influe sur l’isolation. Il assurera également la sécurité avec des verres à retardement d’effraction. Si le double vitrage standard permet d’assurer une bonne isolation thermique et acoustique, il peut être renforcé pour répondre à des besoins spécifiques. En effet, pour une fenêtre sur rue, on privilégie un double vitrage phonique. Et pour une meilleure isolation thermique, le double vitrage à isolation thermique renforcée (ITR) ou un triple vitrage seront parfaits.

Le choix du système d’ouverture de la fenêtre aura, quant à lui, une incidence sur la sécurité et sur le confort d’utilisation. Pour une salle de bains ou une chambre, par exemple, on préfère une ouverture traditionnelle ainsi qu’une ouverture oscillo-battante, pour profiter de l’air en toute sécurité. Une solution également à privilégier pour garantir la sécurité dans une chambre d’enfant. Enfin, pour les petites pièces, dans lesquelles les ouvrants peuvent être gênants, on opte pour des modèles de fenêtres coulissantes.

Une belle fenêtre sinon rien

Couleurs, matériaux, dimensions… Tous ces éléments participent à rendre la façade de sa maison belle et cohérente. Avec leurs lignes fines, les fenêtres en aluminium ont le vent en poupe et séduisent les adeptes de modernité et de luminosité. Elles offrent une surface vitrée plus importante et laissent donc entrer la lumière et elles s’imaginent dans un nuancier de couleurs quasi-infini.

Autre option : le bois. Plus naturel, il offre un rendu chaleureux et authentique qui n’est pas sans laisser indifférent. Même s’il nécessite un entretien régulier, il laisse carte blanche côté couleurs. Un coup de pinceau suffit à le teinter dans le coloris idéal. Autre avantage, il se décline dans un très grand choix de formes et s’adapte à tous types d’ouvertures, même les plus originales.

Pour combiner charme et modernité et allier les performances acoustiques, thermiques et esthétiques de ces deux matériaux, il est possible d’imaginer une fenêtre alu-bois.

Enfin, même si les libertés en matière de style sont plus limitées avec une fenêtre en PVC, elle peut s’imaginer, là aussi, en couleur ou recouverte d’un film permettant de lui donner, par exemple, un aspect bois.

Choisir ses fenêtres en maîtrisant son budget

En fonction des dimensions, du choix des matériaux, du type d’ouverture et du vitrage choisi, le prix de la fenêtre varie. Pour une fenêtre standard en PVC, les prix peuvent varier entre 290 et 950 €, entre 600 € et 1000 € pour une fenêtre en aluminium, entre 950 et 1 500 € pour une fenêtre en bois et enfin entre 850 et 1850 € pour un modèle alu-bois. La forme, la dimension de l’ouverture et le type de vitrage peuvent faire varier les tarifs du simple au triple. La réalisation de plusieurs devis auprès de différents menuisiers est conseillée.

À noter, certaines aides de l’état sont possibles comme le taux de TVA réduit à 5,5%, le crédit d’impôt pour la transition énergétique égal à 30 % du montant des fenêtres, ou encore la prime énergie.