Vivre ma maison

Mur végétal : une solution esthétique et écologique

Le mur végétalisé s’invite de plus en plus chez les particuliers. Écologique et décoratif, il habille la façade de sa maison tout en apportant de réels bénéfices à son habitation. Isolant, purificateur d’air, protecteur…

Le mur végétal assure un bien-être au quotidien, mais à quel prix ? On fait le point sur ses avantages et ses inconvénients.

06 juin 2019

mur végétal sur une façade extérieure
Bien choisir son mur végétal

Esthétique, écologique, et isolant, le mur végétal regorge d’avantages

Pour végétaliser un mur extérieur, il existe plusieurs solutions et techniques. La plus simple est d’utiliser des plantes grimpantes qui viendront recouvrir le mur. Mais il est possible de végétaliser un mur en plaçant du substrat contre le mur (maintenu par une ossature métallique et une grille en acier), dans lequel on vient planter des plantes vivaces et des plantes caduques pour assurer une végétation tout au long de l’année. Ainsi, les plantes se transforment en bardage naturel. Bien que cette solution demande une mise en œuvre complexe, par un professionnel, et nécessite un entretien régulier, elle apporte de nombreux bienfaits à la maison ainsi qu’à ses occupants. Avant de sauter le pas, zoom sur les enjeux d’une façade végétalisée et ses avantages.

Original, naturel et très décoratif, le mur végétal améliore l’allure de sa façade et assure un confort au quotidien. Écologique, il permet d’améliorer la qualité de l’air. A l’aide des propriétés dépolluantes des plantes, qui absorbent notamment les particules fines, il purifie l’air ambiant.

Autre avantage, le mur végétalisé est un excellent isolant thermique. Grâce à la vapeur d’eau dégagée par les plantes, il permet, en été, de garder la maison au frais et, en hiver, de conserver la chaleur. Il assure également une protection contre l’humidité, garantissant un intérieur agréable à vivre. C’est une véritable barrière contre les variations de temps et de températures, mais aussi contre le bruit. En effet, le mur végétal, contrairement à une façade traditionnelle, absorbe plus le bruit et permet de réduire considérablement les nuisances sonores. Un avantage considérable en ville !

Enfin, adopter des plantes sur sa façade ou dans sa maison à une incidence sur la diminution du stress. Opter pour un mur végétal, c’est faire le choix d’une ambiance zen au quotidien et de se sentir bien chez soi.

Difficile à poser, prix, entretien… Autant de questions à prendre en compte.

Habiller sa façade d’un mur végétal ne s’improvise pas. A moins d’être bricoleur ou expert en plantes, mieux vaut s’entourer d’un professionnel. En faisant appel à un expert, son mur végétal risque d’être mieux conçu et plus durable. Ce dernier pourra mettre en œuvre le projet et l’adapter en fonction de son emplacement et des contraintes du lieu. Mais cela à un coût…auquel il faut ajouter l’achat des plantes. Pour maintenir une végétation toute l’année, il faut compter une vingtaine d’espèces et y ajouter l’achat des matériaux et substrats pour la réalisation. Pour ce faire, il faut compter entre 200 et 500 € le m2, plantes, main d’œuvre et arrosage intégré compris.

A cela s’ajoute l’entretien. Même si un mur végétal demande moins d’entretien qu’un façade dite classique, il faut compter une à deux tailles par an. Quant à l’arrosage, il est assuré par un système de goutte-à-goutte dans lequel une pompe diseuse libère de l’engrais.

Enfin, avant de se lancer, il est conseillé de se rapprocher de sa mairie afin de vérifier que la commune approuve la réalisation d’une façade végétalisée. Un projet complexe à réaliser, mais garant d’un confort de vie au quotidien.