Devenir propriétaire

Les étapes de construction d’une maison de plain-pied

Pour planifier le chantier et garantir son bon déroulé, il est essentiel de pouvoir identifier les différentes étapes de construction de sa maison.

Après avoir préparé son projet de construction de maison, acheté un terrain, réalisé les plans et demandé un permis de construire, il est temps de lancer le chantier ! Voici les différentes étapes à identifier pour construire sa maison de plain-pied.

01 août 2019

Modèle maison plain-pied sud - Maisons phénix
Modèle maison plain-pied sud - Maisons phénix

1. La préparation du terrain

Avant de lancer la construction de sa maison de plain-pied, il est primordial de préparer le terrain. C’est la première étape dans la construction de sa maison. Dans un premier temps, on délimite l’emplacement de la maison et des canalisations par le piquetage. Le géomètre installe des piquets numérotés, indispensables pour cibler précisément les plans de construction de la maison.

Puis, place au terrassement afin d’assurer une bonne stabilité du terrain et de pouvoir construire sa maison de plain-pied sur un terrain parfaitement plat ! Les ouvriers passeront ensuite à l’excavation, une étape qui consiste à creuser l’emplacement de la future maison afin d’accueillir les fondations et les canalisations. Avant de démarrer les fondations, pensez à faire réaliser une étude complète du terrain. Ce dernier aura un impact, en plus de la taille de la maison et du poids supporté, sur la profondeur des fondations et des matériaux à utiliser.

2. L’assainissement

Essentiel au fonctionnement de votre future maison, il existe deux systèmes d’assainissement. En fonction de votre zone géographique, ce système d’évacuation des eaux usées peut se raccorder au réseau d’assainissement collectif, le tout-à-l’égout, ou s’installer de manière autonome, grâce à l’installation d’une fosse septique. À définir lors du projet de construction de votre maison

3. Les murs et le dallage

La maison va pouvoir commencer à sortir de terre. Après avoir réalisé le dallage, une plaque de béton armé coulé directement sur le plancher et préalablement recouvert d’un isolant thermique, on passe à l’ossature de la maison avec le montage des murs. On débute par les murs de façade, réalisés en parpaing, monomère ou béton, puis on construit les murs de refend, c’est-à-dire les murs porteurs intérieurs.

4. La toiture

Après la construction des murs, on termine le gros œuvre en posant la charpente. Elle permet de soutenir la couverture et contribue au maintien de la stabilité de la construction. Sa forme sera à définir au moment de la réalisation des plans de construction de sa maison et différera si vous faites le choix de combles ou non. Pour terminer, on installe la couverture de toit à l’aide de tuile, d’ardoises ou encore de zinc. Le choix du matériau ne se fait pas au hasard. Vous devrez répondre aux règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune.

5. Les menuiseries

Dernière étape importante pour mettre sa maison hors d’air et hors d’eau : la pose des menuiseries. Portes, fenêtres, volets… Ces derniers joueront un rôle essentiel dans l’isolation de la maison et apporteront de la luminosité.

6. L’isolation

Place au second œuvre et à l’isolation. L’isolation des combles et des murs par l’intérieur, par l’extérieur, ou directement intégrée aux matériaux de construction, permet de rendre la maison habitable et confortable. Elle se réalise généralement au moment de l’agencement des pièces et notamment au dressage des cloisons.

8. La plomberie et l’électricité

Cette étape, préalablement pensée dans les plans de construction de la maison, consiste à installer le réseau de tuyauterie et d’évacuation de l’eau pour alimenter les pièces concernées. Ensuite, on installe les équipements sanitaires, la robinetterie ainsi que le chauffe-eau. Au même moment, on installe le réseau électrique.

9. Le chauffage

Une fois le réseau électrique terminé, il est temps d’installer le dispositif de chauffage, ainsi que les radiateurs. Gaz, fioul, pompe à chaleur… Réfléchissez, au moment de la préparation du projet de construction de votre maison, à un système de chauffage performant et économe en énergie.

10. Les finitions

Après le gros et le second œuvre, il est temps de s’occuper des finitions. Revêtements de sol, revêtements muraux, peintures, menuiseries intérieures, éclairage, escalier, travaux de façade et aménagement extérieur… Il s’agit d’une étape clé pour faire de votre maison votre propre cocon.