Devenir propriétaire

Étude de sol : quand est-elle recommandée ?

Une étude de sol permet de mieux connaître le socle sur lequel vous envisagez de faire construire une maison : comment va-t-il réagir si l’on y installe un poids important ? Va-t-il s’affaisser ou, au contraire, est-il tout ce qu’il y a de plus stable dans la durée ? Cette étude géotechnique n’est pas obligatoire systématiquement, mais elle est recommandée dans certains cas. Passons ces derniers en revue !

15 décembre 2021

Etude de sol et construction de maison
Pourquoi est-il important de réaliser une étude de sol ?

Pourquoi faire une étude de sol ?

Une étude géotechnique consiste à étudier les qualités physico-chimiques de la roche et des couches de terre qui composent le sol d’un terrain à construire. Cette analyse vous indiquera s’il existe des risques à construire ici ou non, et vous éclairera sur les possibilités de réaction de votre sol en fonction de certains facteurs.

Étude de sol obligatoire : loi Elan et sols argileux

La loi Elan a rendu obligatoire une étude de sol de type G1 depuis son décret d’application d’août 2020, si le terrain d’implantation est soumis à un risque de retrait-gonflement des argiles. Ce phénomène peut en effet entraîner de graves dégradations sur les constructions. Cette étude doit être réalisée lors de la vente du terrain, par le vendeur et à ses frais.

 

BON À SAVOIR

Conformément à la loi Elan, l’étude de sols G1 est à la charge du vendeur du terrain. Selon ses résultats ou si le terrain est situé sur une zone à risque “moyen” ou “fort”, une étude de sols G2 peut s’avérer nécessaire : cette dernière est en général commandée et payée par le client. Pensez à vérifier les modalités avec votre constructeur de maison individuelle.

 

Étude de sol recommandée : en cas d’exploitation minière

Au-delà des caractéristiques du socle, une étude de sol permet de relever le nombre des éventuelles cavités souterraines et autres fontes. Si vous désirez faire construire votre maison dans une zone qui a vu une exploitation minière importante, comme en Lorraine ou autour de la ville de Saint-Etienne, il peut être recommandé de réaliser une étude géotechnique pour localiser ces cavités.

Étude de sol recommandée : construire en une zone humide

Là encore, une étude de sol peut être recommandée si vous souhaitez édifier votre maison sur un secteur traversé par une nappe ou un cours d’eau souterrain. L’eau présente dans le sous-sol peut provoquer des glissements de terrain en cas de précipitations intenses ou durables. Mieux connaître votre sol peut éclairer votre prise de décision.

Terrain à bâtir : qui doit faire l’étude de sol ?

L’étude doit être réalisée par un bureau d’étude de sol professionnel et spécialisé. Ses techniciens doivent venir visiter le terrain, prélever des échantillons et étudier des documents géologiques spécifiques au terrain afin d’évaluer si, oui ou non, il y a risque géotechnique. Le coût d’une étude de sol dépend des caractéristiques et de la surface du terrain, et ses prix peuvent aller de 500 à 10 000 €.

 

 

Une étude de sol est généralement recommandée pour éviter les mauvaises surprises une fois votre maison construite. Si le terrain de votre future maison est soumis à un risque modéré ou fort de retrait-gonflement des argiles, le vendeur du terrain est obligé de la réaliser à ses frais. Dans le cas d’une étude recommandée ou si vous avez le moindre doute, le coût est à votre charge. N’hésitez pas à demander conseil à votre constructeur de maisons individuelles Maisons Phénix qui connaît bien les terrains à vendre dans votre région et les formalités nécessaires pour votre projet de construction.