Vivre ma maison

Cuisine ouverte ou fermée : que choisir ?

Entre cuisine ouverte ou cuisine fermée, difficile de faire un choix. Avant d’effectuer le plan de sa maison, on fait le point sur les éléments à prendre en compte ainsi que sur les avantages et les inconvénients de chaque configuration.

07 juin 2019

Cuisine ouverte, semi-ouverte ou fermée
Aménagement d'une cuisine ouverte.

Cuisine ouverte ou cuisine fermée ? Entre les deux votre cœur balance ! Tandis que la cuisine ouverte permet d’être au centre du quotidien et proche de sa famille ou de ses invités, la cuisine fermée, quant à elle, isole. Et ce n’est pas forcément négatif. Quelle que soit la configuration de sa cuisine, elle doit être adaptée à ses besoins, ses envies et ses habitudes de vie. Avant de faire son choix, il est important de prendre en compte différents critères lorsque l'on conçoit les plans de sa maison et, plus particulièrement, lorsque l'on s'attarde sur la cuisine. Où la créer pour qu’elle gagne en luminosité ? Quel espace lui allouer ? La circulation est-elle aisée ? Est-ce que je souhaite pouvoir y manger ? Est-ce que je reçois souvent ? Est-ce que je cuisine beaucoup ? Autant de questions qui permettront de vous guider, selon les avantages et les inconvénients, dans le choix d’une cuisine ouverte ou fermée.

Cuisine ouverte, conviviale, mais sonore

Entièrement décloisonnée et tournée sur le séjour, l’avantage principal de la cuisine ouverte est sa convivialité. En effet, elle s’intègre et ne fait plus qu’un avec la pièce de vie et permet d’être en contact permanent avec les membres de sa famille ainsi que ses invités. Pratique, elle permet, lors de dîners, de ne pas être isolé lors de la préparation du repas et de profiter de la soirée. Idem, lorsque l’on a des enfants. Il est facile de rester avec eux tout en préparant à manger. Autre avantage, la cuisine ouverte agrandit l’espace, facilite la circulation et en étant totalement décloisonnée, elle apporte davantage de la luminosité à la pièce.

Une configuration à privilégier lors de l’élaboration du plan de votre maison si la surface est restreinte ! Mais attention, la cuisine ouverte peut avoir quelques limites : propagation des odeurs de cuisine dans toute la maison, vue sur le plan de travail en désordre, bruits des appareils électro-ménagers… Autant d’inconvénients qui peuvent gêner au quotidien.

Cuisine fermée, classique, mais pratique

Plus traditionnelle, la cuisine fermée, regagne du terrain sur les plans de maison ! Notamment auprès des amoureux des fourneaux. Isolé, libre à chacun de cuisiner autant qu’il le souhaite, sans déranger le reste de la famille. Bruits, odeurs, désordre… tout y est conservé ! Même les secrets des recettes soigneusement gardés. Dans une cuisine fermée, on cuisine à son rythme et à l’abri des regards. Pratique lorsque l’on reçoit. Inutile de ranger au fur et à mesure le désordre ambiant. De plus, si elle est suffisamment grande, il est possible de s’y retrouver en famille, pour y partager un bon repas.

Autant d’avantages qui peuvent être à double tranchant. Être isolé des nuisances auditives et olfactives, c’est bien, mais attention à ne pas trop y être bloqué lorsque l’on reçoit. La cuisine fermée se veut pratique, mais moins conviviale qu’une cuisine ouverte.

La cuisine semi-ouverte, l’alternative tendance

Pour séparer sans s’isoler, la solution est d’opter pour une cuisine semi-ouverte. Cette option permet de séparer la cuisine du séjour tout en assurant une liaison avec les pièces de vieen créant une demi-cloison, en installant une porte coulissante ou en posant une verrière. Pile dans la tendance, la séparation à l’aide d’une verrière séduit le plus grand nombre. L’idée est de créer un soubassement qui permet d’y installer des rangements ainsi que l’électroménager. En partie haute, la verrière permet d’ouvrir visuellement la cuisine sur le reste de la maison, tout en retenant les bruits et les odeurs.

Une alternative pratique et maligne qui permet de bénéficier des avantages d’une cuisine ouverte et d’une cuisine fermée.