Vivre ma maison

Construire une maison PMR : quelles normes à suivre ?

Destinée à faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite, la maison PMR s’adresse à tous. Zoom sur ces maisons qui assurent accessibilité et confort.

Construire une maison PMR, c’est bâtir une maison adaptée pour les personnes à mobilité réduite. En respectant certaines normes, vous rendez ainsi l’habitation accessible, fonctionnelle et offrez une circulation aisée aux personnes à mobilité réduite (en fauteuil roulant, utilisant des cannes ou un déambulateur mais aussi les personnes atteintes d’une déficience visuelle, auditive ou motrice). L’objectif est de vous faciliter la vie et assurer votre confort et bien-être au quotidien. Pour cela, chaque élément de la maison est étudié de façon à être le plus fonctionnel possible. Les espaces sont calculés pour pouvoir circuler facilement, utiliser les équipements et attraper toutes vos objets aisément.

21 novembre 2019

Salle de bain adaptée
Salle de bain adaptée

Les normes PMR à suivre

Une maison PMR doit répondre à un certain nombre de normes, essentielles pour rendre l’habitation fonctionnelle et agréable à vivre. Pour faciliter la circulation dans la maison, tous les couloirs doivent respecter une largeur minimum de 90 cm, un espace nécessaire pour permettre à un fauteuil roulant de passer aisément. De la même manière, un espace de manœuvre est prévu devant chaque ouverture, pour permettre à un fauteuil roulant ou à une personne se déplaçant avec des cannes d’effectuer un demi-tour facilement. Notez également que les hauteurs de seuils (baies vitrées, portes fenêtres) ne doivent pas dépasser 2 cm. Idem pour les portes intérieures, elles doivent respecter un seuil maximum de 2 cm et laisser un passage de 77 cm minimum. Et pour les maisons à étage, veillez à adapter l’escalier avec un équipement spécifique.

Dans chaque pièce, un passage minium est à respecter. Dans la cuisine, prévoyez 1,5 m entre les appareils ménagers ou les meubles, hors espace de manœuvre de la porte. Dans la salle de bains, c’est un diamètre de 1,5 m, en dehors du débattement de la porte, qu’il faudra laisser libre pour permettre une circulation fluide. Dans la chambre aussi, vous devrez laisser un espace libre de 1,5 m de diamètre en dehors du débattement de la porte et l’emprise d’un lit (140 x 190 m minimum). De chaque côté du lit, vous devrez également laisser un espace minium de 1,2 m. Quant aux WC, veillez à ce que ses dimensions soient adaptées au passage d’un fauteuil roulant.

En plus de travailler sur les espaces, vous devez penser à l’aménagement. Tous les interrupteurs, télécommandes pour les volets, doivent être à portée de main et être placés entre 90 et 1,30 m du sol. Pour les prises, elles doivent se situer à une hauteur inférieure à 1,30 m. En effet, la domotique ou maison connectée facilite le quotidien des personnes à mobilités réduites car elles peuvent piloter de nombreux équipements en quelques clics. Pensez également aux meubles de cuisine et de salle de bain qui doivent être facilement accessibles.

Tout aussi important que l’intérieur de la maison, l’extérieur doit être facile d’accès. Le terrain doit être plat, sans trottoirs et équipé d’un chemin facilement identifiable et suffisamment large (au moins 1,20 m) pour accéder à la maison. Pensez aussi à prévoir une place de stationnement d’une largeur minium de 3,30 m, proche de la maison et avec un accès facile à la porte d’entrée. Enfin, comme pour la porte d’entrée, respectez un passage minimum de 90 cm pour le passage de portail.

Les avantages de construire une maison aux normes PMR

Construire une maison aux normes PMR peut vous concerner si vous ou un membre de votre famille êtes en situation de handicap, mais pas seulement. Si vous souhaitez construire une maison dans le but de réaliser un investissement locatif, elle devra répondre à cette réglementation de façon à ce que votre logement puisse être proposé à tous, sans discrimination de handicap. Notez que c’est également un atout pour la revente, car vous vous adressez au plus grand nombre et vendez une maison aux normes.

Construire une maison PMR, c’est aussi penser à l’avenir. Voyez sur le long terme. À tout âge votre maison restera confortable et agréable à vivre. Prévoyez l’espace en fonction. Et adaptez l’attribution des pièces selon l’évolution. Un bureau avec un point d’eau au rez-de-chaussée pourra aisément se transformer en chambre avec salle de bains le cas échéant. Avec ce projet, vous rendrez également plus facile votre quotidien en cas d’accident de la vie.