Devenir propriétaire

Construire sur un terrain en lotissement : quels avantages ?

Parce qu’il est difficile de trouver un terrain isolé pour construire votre maison et que les démarches administratives sont souvent lourdes, la solution du lotissement s’impose avec ses nombreux avantages. Intégrés dans de grandes parcelles divisées en terrains plus petits, bornés et viabilisés, les terrains à bâtir sont déjà prêts à accueillir une construction. Après avoir choisi votre parcelle, la promesse de vente puis l’acte définitif sont signés. Les travaux peuvent alors commencer. Une solution clé en main qui séduit, mais pourquoi ?

03 mars 2020

Quels sont les garanties et les avantages à construire en lotissement ?

Situés autour des villes, les lotissements offrent des terrains plus spacieux et à des prix plus attractifs qu’en hyper centre. Un choix largement plébiscité par les familles d’autant que la procédure d’achat est simplifiée. En effet, toutes les formalités administratives ainsi que la viabilisation du terrain sont effectuées par le lotisseur. Ainsi vous achetez un terrain prêt à bâtir, dans un environnement aménagé et intégré.

Avant de proposer des terrains en lotissement à la vente, le lotisseur-aménageur réalise une étude technique du terrain et vous garantit la nature du sous-sol. Il vous assure de la constructibilité du terrain et est en charge des travaux d’aménagement pour sa viabilisation. Accès, raccordement à l’eau, au gaz, à l’électricité et au téléphone, il s’occupe de tout ! Des démarches comprises dans le prix du terrain et dont vous n’avez pas à vous occuper. Un gain de temps précieux pour l’acquéreur.

Autres atouts, les limites du terrain sont préalablement fixées grâce au bornage et les accès sont assurés et aménagés. Chaque terrain est desservi et les installations communes sont garanties par le lotisseur. Ainsi la vie en lotissement vous offre de nombreux avantages en termes de confort, d’espace et d’aménagements. Autant de garanties qui vous permettent de choisir votre terrain pour construire votre maison l’esprit tranquille.

 

Quelles sont vos obligations ?

Construire dans un lotissement vous oblige tout de même à suivre certaines règles. En signant la promesse de vente, vous signalez avoir pris connaissance du descriptif détaillé du lot, de l’état des risques et pollutions (ERP) et vous adhérez au règlement du lotisseur. Ce dernier définit les règles imposées au propriétaire du terrain ainsi qu’à sa future maison. Cette règlementation détermine plusieurs points comme la destination du bien, les conditions d’accès et de desserte de chaque lot, l’implantation de l’habitation, la surface et la hauteur de la maison, le sens de faîtage des toitures, le choix des matériaux et des couleurs, la hauteur et le type de clôtures, le choix des plantations ou encore les règles de stationnement.

Vous devrez également respecter le cahier des charges qui fixe les règles de la vie en collectivité. Il définit notamment les charges à payer, les activités professionnelles ou commerciales autorisées ou non, l’existence ou non de servitudes de droit privé, l’entretien extérieur et les pratiques à l’extérieur des constructions (espaces verts, séchage du linge…), l’écoulement des eaux ou encore les travaux collectifs qui reviennent au lotisseur. Ces différentes contraintes permettent d’assurer une architecture et un aménagement homogènes et harmonieux au cœur du lotissement et permet de faciliter et de rendre agréable la cohabitation avec le voisinage.

Sachez également qu’en étant « colotis », vous devrez vous acquitter de charges de copropriété pour l’entretien des espaces verts et les équipements de voiries. Un coût annuel à prévoir, mais qui vous assure un environnement entretenu et agréable à vivre.

Même si construire en lotissement vous contraint à suivre certaines règles, ces dernières vous garantissent une qualité de vie sans oublier la facilité d’achat du terrain grâce au lotisseur.