Devenir propriétaire

Comment obtenir un prêt à taux zéro avant la fin 2019 ?

Avec la fin du prêt à taux zéro annoncée sur une majeure partie du territoire français pour la fin d’année 2019, il est encore temps d’étudier un projet de premier achat immobilier et de vérifier votre éligibilité. Pensez-y dès maintenant !

Destiné aux primo-accédants, le prêt à taux zéro (PTZ) permet de financer, en partie, l’achat d’un logement neuf ou ancien. Un avantage dont les conditions et les modalités sont modifiées progressivement.

24 juillet 2019

Quel délai pour obtenir un PTZ 2019 avant la fin de l’année ?

Pour pouvoir bénéficier des avantages du PTZ 2019 avant la fin de l’année, il est conseillé de déposer sa demande avant la mi-octobre. Certaines banques pourront rendre accessible le prêt jusqu’à fin novembre, mais cela risque de limiter votre choix dans l’établissement bancaire.

Une course contre la montre a donc démarré pour l’obtention du PTZ lié à l’achat d’un bien neuf dans les zones B2 et C. Le ministère chargé du logement prévoit de faire le point sur les changements du PTZ. Rendez-vous début 2020, pour constater de nouveaux prolongements ou non.

Rappel : quelles sont les conditions d’obtention d’un prêt à taux zéro en 2019 ?

Le prêt à taux zéro dit PTZ est un prêt sans intérêt, sans condition de ressources, permettant de financer, en partie, l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, à condition d’y réaliser des travaux. Il finance au maximum 40 % de l’opération et ne peut excéder le montant du ou des crédits immobiliers contractés pour l’acquisition du bien.

Ouvert aux primo-accédants, ainsi qu’à ceux qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux dernières années, sa durée ne peut dépasser les 25 ans et peut être assorti d’une période de différé de 5, 10 ou 15 ans. Notez que l’octroi du prêt à taux zéro est soumis à des conditions de ressources qui varient selon la localisation du bien ainsi que la composition du foyer. Pour une demande de prêt formulée en 2019, il faut s’appuyer sur le revenu fiscal de référence de 2017, qui figure sur les avis d’imposition 2018.

PTZ 2019 : les changements

Bien que renouvelées en 2018, les conditions du PTZ en 2019 ont été modifiées et en particulier la définition du zonage. En effet, même si les conditions d’obtention dans le neuf, dans les grandes villes et les grandes agglomérations, dites « zones tendues », ne changent pas, le dispositif faiblit dans les zones périurbaines et rurales.

Le PTZ reste inchangé pour les zones A, A bis et B1 pour l’achat d’un logement neuf. Dans ce cas, il peut couvrir jusqu’à 40 % de l’opération. Quant à l’acquisition d’un logement neuf dans les zones B2 et C (villes moyennes et zones rurales), le PTZ est maintenu jusqu’en fin 2019, mais ne peut couvrir que 20 % du coût total de l’opération contre 40 % avant la réforme.

En revanche, à partir de 2020, seuls les ménages ayant pour projet d’acheter un logement neuf dans une zone A, A bis et B1 pourront prétendre au PTZ.

Au 1er janvier 2020, cela sera trop tard pour les zones B2 et C : FIN du PTZ !