Vivre ma maison

Comment réussir le plan de sa maison ?

Un projet de maison se concrétise dès lors qu’arrive le moment de réaliser le plan. Pour réussir cette étape primordiale, place aux questionnements ainsi qu’aux choix. Voici quelques conseils pour mener cette réflexion à bien et s’offrir une maison dans laquelle il fait bon vivre.

28 décembre 2018

Plan de maison sur tablette
Le bon plan sera celui qui vous correspond et qui s’adapte à votre mode de vie.

Cerner ses besoins

Un plan ne fait pas l’autre et il n’existe pas de plan parfait. Le bon sera celui qui vous correspond et qui s’adapte à votre mode de vie. L’étape élémentaire est alors de se poser les bonnes questions. De combien de pièces ai-je besoin ? De combien de chambres ? De combien de salles de bains ? De combien de WC ? Séparés ou non ? Ai-je besoin d’un bureau ? Ou encore d’une salle de jeux ? Ai-je besoin d’une arrière-cuisine ? D’une grande ou d’une petite salle à manger ? D’une cuisine ouverte ou fermée ?

Pour vous aider dans vos choix, il faut prendre en compte vos habitudes de vies. Selon les activités de la famille, la fonctionnalité ainsi que la taille de certaines pièces s’imposeront naturellement. Si l’on reçoit régulièrement alors, une chambre d’amis est à prévoir. Au contraire, si c’est occasionnel, il est possible d’imaginer une pièce multifonctions qui accueillera un espace nuit, bureau, jeu…

Enfin, les pièces de vie doivent répondre à vos attentes. Si l’on reçoit souvent, peut-être faut-il prévoir une cuisine ouverte. Ou au contraire, si l’on cuisine énormément, peut-être vaut-il mieux la cloisonner pour limiter le bruit et les odeurs dans le reste de la maison.

Prendre en compte l’orientation

L’un des axes de travail essentiel dans l’élaboration d’une maison, c’est son orientation. D’une part pour des raisons de confort et de bien-être, mais aussi parce que cela aura des conséquences sur la future consommation énergétique. L’emplacement de sa future maison se définit alors en fonction du terrain, ses règles d’urbanisme et son orientation par rapport au soleil. On privilégie les pièces de vie au sud et les moins utilisées au nord. Cela va aider à « composer » votre plan et définir l’emplacement de chaque pièce. L’agencement sera également à adapter en fonction du type d’architecture de la maison. S’il s’agit d’une maison à étage, plusieurs pièces pourront profiter de la même exposition.

Définir l’architecture, la surface et l’organisation

Avant d’organiser ses pièces, il faut définir le style d’architecture souhaitée. Maison de plain-pied, maison à étage ou maison avec combles. Là encore, c’est une question de mode de vie et d’envie. Tandis qu’une maison de plain-pied s’ouvre sur l’extérieur et propose une circulation fluide entre les pièces, une maison à étage, tout comme une maison avec combles, est idéale pour les terrains de plus petite taille tout en offrant une grande surface habitable avec des espaces bien séparés.

Ensuite, la surface se définira naturellement en fonction du nombre de pièces souhaitées. On n’hésite pas à comparer avec ce que l’on connaît pour évaluer à la hausse ou à la baisse la taille d’une pièce.

Puis, vient le moment de les organiser. En fonction des volumes espérés et de l’architecture choisie, on crée le plan de sa maison en disposant les espaces les uns par rapport aux autres. Pour que chaque pièce soit à sa place, il convient d’imaginer ses habitudes de circulation. Vers quelle pièce vais-je naturellement depuis le couloir d’entrée ? Par passer pour aller dans la cuisine ou dans la salle de bains ? Il faut, là aussi, prévoir l’implantation des couloirs. Le mieux est de penser au plus simple pour ne pas perdre de place et faciliter la circulation.

Jouer avec les ouvertures

Quoi de plus agréable qu’une maison baignée de lumière ? Pour profiter d’un espace lumineux, on pense bien sûr à son orientation, mais aussi à ses types d’ouvertures. Une baie vitrée n’aura pas le même impact en termes de luminosité qu’une fenêtre de taille standard. Tandis qu’une fenêtre dans l’entrée donnera vie au couloir, une autre dans la cuisine, permettra de s’ouvrir sur l’extérieur pendant que l’on prépare le repas. Un agencement bien plus agréable que de regarder un mur. On dispose ses fenêtres en cohérence avec vos espaces et on les place au maximum face à soi lorsque l’on rentre dans une pièce. De plus, bien orientées, ces ouvertures vous feront gagner en confort thermique et en économie d’énergie.

Anticiper l’aménagement

L’aménagement de sa maison découle naturellement de l’architecture et de l’organisation des espaces définis préalablement. Néanmoins, il y a quelques détails à prendre en compte au-delà des mètres carré agencés les uns à côté des autres. En fonction de son mode de vie, là aussi, il faut penser à un aménagement fonctionnel et confortable.

Prévoyez de pouvoir disposer, si besoin, un buffet dans la salle à manger ou une bibliothèque dans le salon. Il est conseillé d’anticiper au maximum la disposition des meubles en tenant compte de leurs dimensions et de prévoir ainsi l’emplacement des prises,  celles des radiateurs, ou encore les évacuations d’eau. Enfin, il ne faut pas négliger les espaces de rangements. Il n’y en a jamais assez. Si l’architecture de la maison ne comporte pas de grenier pour stocker quelques affaires, on prévoira, par exemple, un espace supplémentaire dans le garage. Des éléments à bien prendre en compte au moment de réaliser ses plans.