Vivre ma maison

Comment bien isoler sa maison ?

Gage d’une maison saine et économe en énergie, l’isolation permet de réduire de façon sensible les besoins en chauffage, mais offre également un habitat confortable et agréable à vivre. Bénéfices, techniques et conseils, on fait le point.

L’isolation d’une maison est la clé de voûte d’un habitat sain et économe en énergie. Entre isolation thermique et isolation phonique, elle permet de réduire ses besoins en chauffage et offre un confort de vie au quotidien. Pour ce faire, il existe de nombreuses solutions d’isolation thermique, notamment des murs et du toit, par l’intérieur et par l’extérieur. On fait le point sur les différentes techniques d’isolation possibles ainsi que sur leurs nombreux avantages d’une maison bien isolée.

01 août 2019

Isolation thermique
Une bonne isolation pour une bonne économie d'énergie

Les avantages d’une maison bien isolée

À chaque projet de construction, l’isolation est devenue l’un des points centraux. Synonyme d’économie d’énergie, une maison bien isolée s’inscrit dans une démarche écologique et garantit un maximum de confort. Nul besoin de surchauffer en hiver ! En effet, l’isolation, qu’elle soit intérieure ou extérieure, permet de limiter les déperditions thermiques et ainsi de conserver la chaleur produite par le chauffage. À l’inverse, lorsque les températures grimpent, l’isolation permet de limiter les apports extérieurs de chaleur et d’offrir ainsi une température clémente à l’intérieur. Au fil des saisons, les températures à l’intérieur de la maison restent homogènes et confortables.

En plus de garantir une bonne isolation thermique, les isolants garantissent, par la même occasion, une isolation phonique optimale. En effet, comme les isolants sont remplis d’air, ils piègent le son. Ainsi, les murs sont isolés du point de vue phonique. Autre atout, ils permettent d’assurer l’équilibre hygrométrique de la maison grâce, notamment, aux pare-vapeurs. Ils permettront aussi de réduire les ponts thermiques et de limiter les problèmes d’humidité.

Avantages écologique, thermique, phonique et économique… L’isolation à tout bon !

Les conseils en matière d’isolation

L’isolation d’une maison passe par différents points stratégiques. En premier lieu, l’isolation des murs. Deux possibilités s’offrent à vous : l’isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur. Pour une isolation par l’intérieur, l’isolant se trouve entre le mur extérieur et l’intérieur de la maison. Très courante, cette technique est peu coûteuse et facile à mettre en place. Une solution parfaitement envisageable lors d’une construction, mais plus compliquée à réaliser lors d’une rénovation. Attention, bien que très répandue, l’isolation des murs par l’intérieur offre une faible inertie thermique.

L’autre option, l’isolation des murs par l’extérieur. Dans ce cas, l’isolant se trouve entre les murs et l’extérieur de la maison. Plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur, elle est très facile à mettre en place dans un projet de construction comme de rénovation. Autres avantages : elle ne diminue pas la surface habitable, offre une bonne inertie thermique en hiver comme en été, assure une bonne perméabilité à l’eau et limite les ponts thermiques. Une technique d’isolation extérieure qui garantit une bonne isolation phonique et thermique.

Enfin, il est également possible d’isoler ses murs avec la technique de l’isolation répartie, c’est à dire, lorsqu’elle fait partie intégrante de la structure porteuse. Il est possible de choisir entre une isolation en briques monomur ou une isolation répartie en ossature bois ou métallique. Tandis que la première est composée d’un seul matériau pour assurer à la fois la partie structure et la partie isolation, dans la seconde, l’isolation thermique se trouve entre les montants d’une ossature bois ou métallique.

En plus des murs, veillez à bien isoler vos combles ainsi que la toiture. L’objectif ? Retenir la chaleur qui monte et s’échappe par le toit. Pour une isolation par l’extérieur, on pose des panneaux isolants entre la charpente et la couverture. Ainsi, le volume habitable est préservé dans les combles.

Moins onéreuse et plus facile à mettre en œuvre, notamment dans le cadre d’une rénovation, l’isolation par l’intérieur. Il s’agit de fixer sous la charpente des rouleaux et panneaux isolants. En plus, on place un pare-vapeur, entre l’isolant et la finition, qui va créer une barrière contre l’humidité. Dernier conseil, pour une isolation optimale, pensez également à choisir de bonnes fenêtres.