Devenir propriétaire

1er janvier 2022 : la réglementation environnementale 2020 s’applique

Longtemps évoquée, la RE 2020 entre en application au 1er janvier 2022 et avec elle, plusieurs objectifs ambitieux pour réduire l’empreinte carbone des bâtiments. Qu’est-ce qui change pour la construction de maisons individuelles ? Quelles conséquences pour le secteur du BTP ?

Quel est le calendrier de la RE 2020 ? Maisons Phénix fait le point et actualise pour vous, ce dossier reporté à 2 reprises.

22 décembre 2021

Réglementation Environnementale 2020 : ce qui change au 1er janvier 2022

Officialisée par un décret paru au Journal Officiel du 31 juillet 2021, l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation environnementale RE 2020 est fixée au 1er janvier 2022 par le gouvernement. Dès sa mise en application, la RE 2020 va bouleverser certains usages dans le secteur de la construction de logements.

Pour ce qui concerne les maisons neuves, le seuil de consommation d’énergie se trouvera limité à 4 kg de CO2/m2/an. Un niveau historiquement bas, visant à améliorer considérablement la performance énergétique des logements individuels.

Bon à savoir : une exigence d’isolation aussi pour l’été

La RE 2020, c’est aussi la prise en compte du confort d’été, au même titre que le chauffage en période hivernale. La nouvelle réglementation anticipe ainsi les vagues de chaleur, de plus en plus fréquentes et intenses.

Elle impose aux constructeurs de maisons neuves de garantir le maintien de la fraîcheur en été, en évitant bien de recourir à la très énergivore climatisation.

RE 2020
Application imminente de la nouvelle réglementation environnementale 2020

Réglementation RE 2020 : quelles conséquences pour le secteur du bâtiment ?

Repoussée une première fois à l’été 2021 en raison de la crise sanitaire, la mise en application de la RE 2020 a été de nouveau décalée de 6 mois, au 1er janvier 2022, à la demande des professionnels du BTP.

Ces derniers avaient partagé leurs inquiétudes au sujet de la nouvelle norme et réclamaient davantage de temps pour s’adapter aux changements importants par rapport à la RT2012.

Car, au-delà de réduire l’empreinte carbone liée aux logements, la RE 2020 s’intéresse aussi de près au cycle de la construction.

Partant du principe que le BTP est à l’origine d’importantes émissions de gaz à effet de serre (18% des émissions françaises d’après les chiffres du Haut Conseil pour le climat), l’un des objectifs de la RE 2020 est de réduire l’impact environnemental des chantiers.

Cela se traduit par le recours privilégié à des matériaux biosourcés et des équipements fonctionnant aux énergies renouvelables dans la construction des logements neufs.

Qui est concerné par la RE 2020 ?

Selon le décret RE 2020 n°2021-1004, sont concernés tous les projets de construction de bâtiments ou parties de bâtiments d’habitation, de bureaux ou d’enseignement faisant l’objet d’une demande de permis de construire ou de déclaration préalable à partir du 1er janvier 2022.

Soit tous les particuliers, les institutions et les entreprises qui s’engagent dès aujourd’hui dans un projet immobilier. De ce fait, sont soumis à la nouvelle norme, tous les constructeurs de maison, architectes, entrepreneurs, promoteurs ainsi que tout l’écosystème du BTP (artisans, fabricants, fournisseurs de matériaux de construction…).

Bon à savoir : le calendrier RE 2020, prochaines étapes

Pour améliorer la performance énergétique des logements neufs, la réglementation RE 2020 sonne le glas des énergies fossiles, dont le gaz. Le chauffage au gaz prévoit d'être abandonné pour les permis de construire déposés après le 31 décembre 2023.

Pour atteindre l’objectif de 30% de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le bâtiment d’ici 2030, les pouvoirs publics ont fixé le calendrier RE 2020 suivant :      

  • 1er janvier 2022 : mise en application de la RE 2020 ;
  • 2025 : 1er palier de réduction des émissions de GES (-15%) et fin des énergies fossiles dans les logements neufs ;
  • 2028 : 2e palier de baisse des émissions de GES (-25%) ;
  • 2031 : 3e palier de baisse des émissions de GES (-30%).

L’ambition ? Atteindre, à l’horizon 2050, la neutralité carbone dans le secteur du bâtiment, qui représente actuellement le quart de l’empreinte carbone du pays.

 

 

Pour que votre projet de construction de maison soit conforme à la nouvelle norme RE 2020 en vigueur dès le 1er janvier 2022, faites appel aux conseillers de Maisons Phénix. Ils vous accompagneront pas à pas dans votre souhait d’une maison écologique et respectueuse de l’environnement !